200 experts Ti Le blogue de ProContact

10 conseils pour votre entretien d’embauche

Auteur Vanessa Parent Catégories

17 juillet 2017

Les mains moites, une boule au ventre… Qui n’a jamais ressenti ces signes de trac avant un entretien ? Une appréhension qui peut gâcher votre rendez-vous.

Voici 10 conseils pour votre entretien d’embauche :

1.    Préparez correctement votre entretien en relisant votre candidature et l’offre d’emploi tout en faisant des recherches sur l’entreprise.

2.    Anticipez les questions délicates en préparant une réponse adéquate aux « reproches » éventuels qui pourraient être faits concernant votre parcours et vos points faibles afin de ne pas être déstabilisé.

3.    Faites une simulation en vous entraînant avec un proche prêt à jouer le rôle du recruteur. Cela vous aidera à visualiser l’entrevue et à préparer vos réponses aux questions délicates.

4.    Reposez-vous et relaxez-vous avant. Vous pouvez préparer quelques fiches mémo pour garder en tête les grandes lignes de votre présentation.

5.    Travaillez votre estime de vous-même en pensant à tout ce que vous savez faire et aux missions que vous avez réalisées. Si une partie de votre parcours sur votre CV est source d’inquiétude, n’hésitez pas à retravailler celui-ci.

6.    Faites un point logistique la veille en vérifiant l’adresse et l’heure de votre rendez-vous. C’est un bon moyen pour ne pas vous tromper et d’arriver en retard. Préparez également la tenue que vous comptez mettre. Selon le type de poste pour lequel vous vous présentez, pensez à adapter votre habillement.

7.    Respirez profondément avant l’entretien dès les premiers signes du stress par le ventre au minimum trois fois d’affilée. Cette technique paraît banale mais elle est la base de la relaxation.

8.    Analysez la source de votre stress. Ce n’est finalement pas l’entretien qui génère le stress mais les pensées négatives que les candidats développent autour. Dites-vous que vous n’avez rien à perdre mais tout à gagner !

9.    Restez concentré pendant l’entretien afin de ne pas perdre le fil. Parlez tour à tour avec votre interlocuteur. Stressé, le candidat peut avoir tendance à monopoliser la parole de peur des « silences » dans la conversation.

10.   Soyez actif et non passif en étant vous-même, le plus sincère possible, et mettez en avant ce que vous pouvez apporter de positif à l’entreprise.

En somme, laisser la place au « bon stress » qui peut nous donner une poussée d’adrénaline. Cela nous donne de l’énergie et nous rend davantage motivé et convaincant quand on s’exprime.

Source : https://blog.comptalia.com/gestion-du-stress-en-entretien.html