200 experts Ti Le blogue de ProContact

Comment avoir un CV attrayant et professionnel dans le domaine des TI

Auteur Marie-Christine Lavoie-Legault Catégories

16 avril 2018

En tant que conseillère en recrutement je passe une grande partie de mon temps à faire l’analyse de CV. Le plus important demeure toujours le contenu, mais je serai transparente avec vous en vous révélant qu’il y a des CV plus attrayants que d’autres!

Voici quelques suggestions pour avoir un CV professionnel et qui retiendra l’attention des recruteurs (ou du moins, la mienne).

1.      Choisir le modèle de CV

Premièrement, il y a plusieurs formes de CV tel que chronologique, par compétence, fonctionnel, mixte. Personnellement, j’aime bien le CV de type chronologique ou encore le mixte.

Le CV de type chronologique permet de constater l’historique ainsi que la progression dans les postes occupés. On présente l’expérience la plus récente jusqu’aux plus anciennes. On y retrouve le titre de l’emploi, le nom de la compagnie pour laquelle on a travaillé, le temps que nous avons été en poste ainsi que la description des tâches.

Tandis que le CV mixte met de l’avant ses réalisations ainsi que les emplois et les responsabilités accomplies. Généralement ce type de cv permet d’attirer l’attention sur des réalisations moins récentes, mais tout aussi pertinentes. On y retrouve également les emplois occupés par chronologie.

Le choix du CV vous appartient et l’important c’est qu’il soit juste et qu’il vous représente bien.

2.      La présentation du CV

Selon moi, le nombre de pages d’un CV d’un candidat dans le domaine des technologies de I ’information devrait varier d’une personne à l’autre selon le nombre d’années d’expériences ou de mandats occupés. Ce qu’on ne souhaite pas c’est beaucoup de pages sans contenu. Soyez pertinent! Et, maximiser les pages tout en faisant en sorte que ce soit lisible pour l’œil du recruteur.

En ce qui concerne la mise en page du CV, celle-ci doit être sobre, c’est-à-dire utiliser un type de polices conventionnel (Arial, Calibri, Times New Roman, etc.). Vous souhaitez être original? Je crois que c’est tout à fait possible, du moment que s’est réalisé avec bon goût. Effectivement, vous pouvez mettre une petite touche de couleur (éviter les couleurs pastel) ou encore faire de beaux encadrés pour vos rubriques. Cela peut démontrer votre motivation et c’est une manière de vous démarquer. Je crois que vous devriez opter pour un CV sous le format PDF afin de conserver votre mise en page lors de l’envoi de votre candidature. Normalement, dans le domaine des TI, les recruteurs s’attendent à ce que les candidats soient capables de faire une belle mise en page, c’est-à-dire que les différents éléments (titres, puces, pagination, etc.) soient organisés, structurés et alignés.

Un CV soigné reflète votre professionnalisme, votre motivation et donne envie au recruteur d’y accorder du temps. Vous n’êtes pas certains de votre mise-en-page vous pouvez demander l’avis à un professionnel. Il existe des services offerts par des centres d’emploi pour vous accompagner dans cette réalisation.

3.      Le contenu

Ce qui est primordial dans un premier temps c’est de retrouver votre nom et vos coordonnées (numéro de téléphone et adresse courriel) facilement afin d’être capable de vous rejoindre rapidement. Cela semble logique, mais encore aujourd’hui certaines personnes oublient ce détail ou mettent un numéro de téléphone qui n’est plus en fonction. Assurez-vous d’activer votre boîte vocale. Ensuite, il devrait figurer dans votre CV les langues dont vous parlez. Dans le domaine des TI, il est intéressant et pertinent de retrouver une rubrique à propos des compétences techniques (savoir-faire) et des technologies utilisées dans ses expériences de travail. Personnellement, si vous avez de l’expérience, mettez les technologies pour lesquelles vous avez réellement travaillées avec et non celles que vous avez touchées une seule fois en dix ans, ce qui se rapporte encore une fois à la pertinence et crédibilité de votre CV.

Pour ce qui est de la description des emplois occupés, indiquer le titre de votre poste, le nom de la compagnie, la période d’emploi et ajouter une description de vos tâches. L’important c’est que les descriptions des emplois soient claires, justes et concises. Normalement, on utilise des verbes d’action à l’infinitif pour débuter les phrases et l’on ne devrait pas retrouver de texte continu. Les puces sont tout à fait de mise pour énoncer les tâches. Par la suite, on doit également retrouver une rubrique avec la formation. Si celle-ci a été réalisée à l’extérieur du pays, il peut être intéressant à ce moment-là de mentionner le résultat émis par l’évaluation comparative des études effectuées hors du pays.

Finalement, vérifier qu’il n’y a pas de fautes d’orthographe. Relisez-vous , utiliser antidote ou encore le bon vieux dictionnaire ou demander à un ami de vous relire, mais s’il vous plaît, faites en sorte qu’il y ait le moins de fautes d’orthographe possible. En guise de finition, n’oubliez pas qu’il faut corriger le courriel qu’on fait parvenir directement au recruteur. Avant même d’ouvrir le CV, c’est ce que l’on voit.

 

En conclusion, votre CV devrait être votre meilleur outil pour décrocher une entrevue avec un recruteur. Cela vaut la peine d’investir quelques heures de votre temps pour le rendre attrayant. Vous devriez être fier de votre parcours professionnel unique et vouloir le présenter sous son meilleur jour. En espérant que ce petit article vous amènera à y réfléchir. Je vous invite également à consulter les références de cet article pour plus de précision dans l’élaboration de votre CV.

 

Références :

https://vie-etudiante.uqam.ca/medias/fichiers/emploi-orientation/guide_CV_lettre.pdf

https://www.jobboom.com/carriere/la-base-du-cv/

http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/formulaires/formulaire-titre/evaluation-etude/marche-suivre.html