200 experts Ti Le blogue de ProContact

Que faire lorsqu’un collègue prend tout le crédit de votre idée ou travail?

Auteur Andréanne Tardif Catégories

08 juin 2017

Je vous mets en situation : Vous êtes assis, un mercredi matin, dans la salle de réunion de l’entreprise, pour votre réunion d’équipe hebdomadaire. Tout se passe bien, vous prenez votre premier café de la journée, il fait beau, vous portez vos plus beaux habits. Tout à coup, l’un de vos collègue s’exclame d’avoir trouvé une idée géniale pour régler le problème d’imprimante qui perdure depuis des mois. Cependant, il s’agit clairement de l’idée que vous avez lancée à la machine à café quelques minutes plus tôt…OU PIRE ENCORE, la veille, vous êtes resté très tard pour ENFIN finir le rapport de gestion annuel tant attendu par votre gestionnaire, mais lorsque votre collègue le présente votre nom n’y est pas…

Si vous travaillez dans une compagnie ou le travail d’équipe est au centre des principales collaborations, il est normal d’y voir certaines personnes dépasser les limites et de prendre tout le monopole de la reconnaissance, sans remercier et féliciter leurs collègues. Cependant, comme nous l’avons vue dans l’article de ma collègue Marie-Pier (http://www.procontact.ca/placement-de-personnel/la-reconnaissance-au-travail-un-moyen-de-mobiliser-vos-employes/), la reconnaissance au travail représente un moyen de mobiliser nos ressources et ce n’est pas un aspect à négliger.

Alors, comment pourriez-vous donc agir dans une telle situation? Présentement, à la lecture de ces quelques lignes, deux grands sentiments devraient se bousculer, soit le désir intense de se venger (là, c’est clairement le petit diable en vous qui parle) ou simplement laisser les choses aller sans rien dire (là, c’est le petit ange en vous qui parle). Devriez-vous tout de suite sauter de votre chaise et exclamer haut et fort que c’est votre travail ? Ou devriez-vous simplement quitter la salle pour aller vous chercher un autre café ? C’est ce que nous allons voir.

Voici trois astuces que vous pourriez mettre en application.

1. Prendre une grande respiration et laisser tomber la poussière des événements.

Il est normal d’être déçu dans une telle situation. Votre travail vous tient à cœur. Alors, lorsque quelqu’un prend le bénéfice de ce qui vous a pris des heures à terminer, il est tout à fait naturel d’être fâché. Dans cette situation, il n’y a aucune bonne ou mauvaise façon de se sentir. Cependant, il existe des bonnes et mauvaises façons de réagir. C’est pourquoi il est important de prendre un peu de recul sur vos émotions.

Prenez le temps de développer les raisons qui vous mettent dans cet état. Est-ce parce que vous avez mis beaucoup de temps? Est-ce parce que ce projet vous aurait permis d’avoir une augmentation de salaire ou un avancement professionnel? Laissez tomber la poussière. Si vous avez besoin d’un conseil, confiez-vous à une personne de confiance afin de bien déterminer vos futures actions.

2. Déterminez vos limites et mettez-les en place (le plus tôt sera le mieux).

Lorsque je disais de laisser tomber la poussière, cela n’impliquait pas d’attendre un mois avant d’en discuter avec votre collègue. Tant de choses peuvent se produire pendant ce temps qu’il est très probable que votre collègue ne se souvienne même plus de cet incident.

Par conséquent, si vous êtes en contrôle de vos émotions, il est également tout à fait acceptable de vous défendre au moment de l’incident. Battre le fer pendant qu’il est encore chaud permet de créer une impression qui reste dans l’avenir. Par exemple, si quelqu’un discute de votre idée ingénieuse sur l’imprimante pendant la réunion, vous pourriez dire : « C’est exactement ce que je suggérais durant la pause matinale. Nous pourrions regarder ensemble les plans de mise en œuvre. »

3. Discuter de solutions et non de votre linge sale…

Si vous avez pris la décision d’en discuter seul à seul avec votre collègue, ne le confrontez pas. Débuter la discussion avec des questions ouvertes. Le but est de connaître sa version des faits. Ne commencez jamais une discussion avec des accusations ou des reproches, vous n’arriverez pas à démystifier la mésentente. Ce que l’on veut, c’est transférer le fardeau de la preuve à la personne qui a commis la faute. C’est à votre collègue de s’expliquer sur les raisons qui l’ont poussé à prendre le crédit de votre projet ou de votre idée.

 

Article inspiré de :

WILDING, Melody. «What to do When a coworker steals credit for your work», Forbes, [En ligne] https://www.forbes.com/sites/melodywilding/2016/11/07/what-to-do-when-a-co-worker-steals-credit-for-your-work/#931c00e16f5d (page consultée le 07-06-2017)