200 experts Ti Le blogue de ProContact

Se déconnecter pour mieux décrocher?

Auteur Andréanne Tardif Catégories

26 janvier 2018

La technologie a toujours eu pour but de simplifier les tâches de notre quotidien. L’efficience, l’efficacité et la liberté ont toujours été les quêtes ultimes. Aujourd’hui, ces technologies nous permettent de travailler en tout temps et en tout lieu. La distance et les déplacements ne sont donc plus des facteurs limitants et permettent un meilleur équilibre travail-famille. Par contre, la généralisation de l’utilisation d’outils connectés change aussi les conditions de travail. Qui n’a jamais répondu à un courriel tard le soir, en se disant que cela ne va prendre que quelques minutes? Nous pouvons donc observer que plusieurs inconvénients en découlent, comme la tendance à effectuer davantage d’heures de travail ce qui entraine un chevauchement entre notre vie professionnelle et personnelle.

Dans chaque domaine d’activité, l’augmentation de l’utilisation d’outils technologiques vient pallier un manque de rapidité des procédés. En recrutement, par exemple, la quête du bon candidat pour le bon client nous a amené à nous tourner davantage vers des médias moins traditionnels, tels que Facebook et LinkedIn. L’accentuation de l’utilisation de divers médias sociaux dans un processus de recrutement nous amène dans un monde « connecté ». En fait, tant du côté des recruteurs que de celui des candidats, nous banalisons de plus en plus l’instantanéité et la mobilité. Le bas taux de chômage et la demande accrue des employeurs nous poussent donc à être actifs. « Le monde connecté qui prévaut désormais est dépourvu des repères spatiaux et temporels en fonction desquels ont été pensées les lois actuelles régissant les conditions de travail. » C’est pourquoi il n’est pas rare, pour certains recruteurs, de relancer un candidat un dimanche afin d’être certain d’obtenir ses coordonnées à temps pour le lundi matin. Certains chercheurs définissent cette réalité comme le résultat face à une pression culturelle du milieu considérant que ce n’est aucunement une demande explicite de l’employeur. C’est encore une fois souvent une façon d’afficher sa disponibilité.

Une question s’impose : Est-ce bien le rôle de l’employeur ou de la législation d’encadrer l’utilisation de ces outils technologiques?

Certains pays, tels que la France et l’Allemagne ont inclus le droit à la déconnexion dans leur législation codifiant les normes du travail. Pour la France, c’est l’article 55 de la loi du Travail, qui, depuis le 1er janvier 2017, en fait part. « ¨Cet article a pour objectif d’assurer le respect des temps de repos, des congés et de l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle. » En fait, les Français qui travaillent pour une entreprise de plus de 50 salariés ne sont plus tenus de répondre aux appels, courriels et textos reçus à l’extérieur des heures de travail.

Les employeurs devraient-ils prendre des mesures à l’interne sans avoir une obligation légale qui les guette? Des initiatives ont déjà été prises par certaines entreprises telles que l’interdiction d’envoyer un courriel professionnel entre 19h et 8h afin d’obliger tant les cadres que les employés à vraiment décrocher du travail en soirée.

En conclusion, il n’existe pas de solution parfaite considérant que tous semblent apprécier la souplesse apportée par les outils technologiques. Le monde du travail devrait favoriser la flexibilité plutôt que l’interdiction de l’utilisation d’outils technologiques hors heures de travail. Sinon, nous viendrions calquer encore une vieille convention de travail, soit les horaires de travail fixes souvent détestés par la jeune génération. Comme toutes autres choses, nous pouvons en convenir que la modération a bien meilleur goût!

Sources :

1. http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/493861/le-droit-a-la-deconnexion

2. http://www.journaldemontreal.com/2017/01/05/le-droit-a-la-deconnexion

3. https://www.lequotidien.com/archives/les-bienfaits-des-nouvelles-technologies-669dbac88a7e5c408defe21d7690567e

4. http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1008906/francais-loi-droit-deconnexion-france-cellulaire-courriel-texto-travail-quebec