200 experts Ti Le blogue de ProContact

La reconnaissance au travail, un moyen de mobiliser vos employés

Auteur Marie-Pier Lemieux-Duval Catégories

29 mai 2017

Au travail comme dans la vie, la reconnaissance est un aspect fondamental pour chaque être humain afin de se sentir valorisé et apprécié. On reconnaît d’ailleurs la reconnaissance comme un levier de mobilisation fort puissant auprès des organisations. Elle se traduit souvent sous 4 formes différentes que voici.

La première forme est la reconnaissance de la personne. Elle se dessine par les relations entretenues avec les autres plus précisément par les petites attentions portées par les collègues. De ce point de vue, la reconnaissance passe par l’individu avant l’employé. Il est primordial pour le technicien informatique, par exemple, de sentir qu’il est aussi apprécié pour sa personnalité et non seulement pour son bon travail au département des TI.

La deuxième est la reconnaissance des pratiques de travail. Par-là, nous entendons tous les petits gestes ou actions entrepris qui permettent de percevoir un travail bien fait. Nous mentionnerons, par exemple, la justesse des arguments d’un avocat qui a gagné sa cause. Un travail de qualité doit être reconnu par l’employeur. Il est crucial de mettre de l’avant « la recette » qui a permis d’arriver à un résultat remarquable. 

La troisième forme est la reconnaissance de l’effort. Malheureusement l’effort n’est pas toujours garant des résultats. Néanmoins, le fait de reconnaître un effort est indispensable pour tous les travailleurs. Pour ce faire, il faut être capable de se mettre dans la peau de l’autre personne qui à travailler sur un projet X. Il ne faut pas que récompenser les bons résultats, mais également l’acharnement, par exemple, sinon cela créera de l’insatisfaction et de la jalousie dans votre environnement de travail.

La quatrième et non le moindre est la reconnaissance des résultats. Il faut selon moi autant reconnaître l’effort que les résultats. Pour toute organisation, les fruits obtenus par un travail bien fait ont un impact souvent quantifiable et remarquable pour celle-ci. C’est pourquoi il faut encourager l’atteinte d’objectifs et les résultats obtenus. C’est de cette manière que les employés vont sentir que leur travail est récompensé.

En terminant, que faut-il retenir de tout ça ? Nous devons tout simplement trouver un équilibre dans la reconnaissance au travail. Il faut s’avoir jonglé entre les résultats, les efforts, les pratiques de travail et les individus. Il faut absolument éviter de créer des inégalités ou de la jalousie entre les uns et les autres. Selon moi, l’employeur doit garder un œil attentif sur tout ce qui se passe et surtout sur comment cela se passe pour pouvoir reconnaître autant les efforts que les résultats par exemple.

Je termine en vous laissant sur cette petite citation que j’ai trouvé particulièrement accrocheuse :

« La reconnaissance est la mémoire du coeur. « 
-H. Lacordaire

 

Référence : http://www.portailrh.org/effectif/fiche.aspx?p=559342