200 experts Ti Le blogue de ProContact

Top 5 : Les pièges de l’entrevue

Auteur Geneviève Bergeron Catégories

13 mai 2015

 1.     Ne pas écouter :

 Il est important de se préparer aux éventuelles questions de l’employeur, mais cela ne doit pas nous empêcher de répondre naturellement tout en incluant des exemples concrets. Écoutez attentivement les questions pour assurer une réponse qui y correspond tout à fait.

2.     Être vantard et non confiant :

 Lors de l’entrevue, démontrez votre confiance, mais sans témoigner de vantardise ou d’arrogance. Démontrez vos qualités, vos connaissances et votre volonté d’apprendre, mais sans jamais prétendre que vous savez tout.

 3.     Ne pas connaître la description du poste :

 Une autre erreur souvent commise c’est de ne pas connaître ou même de ne pas prendre le temps de regarder la description de l’emploi. Cela va vous permettre de mieux vous préparer aux questions d’entrevues et même d’éviter de poser une question où la réponse figure déjà dans l’offre.

4.     Critiquer ses expériences et/ou patrons antérieurs :

Faites preuve de diplomatie et de tact et ne jamais critiquer votre ancien employeur. Ceci démontrerait un manque de professionnalisme et de maturité. De plus, l’intervieweur pourrait croire que vous êtes quelqu’un de négatif qui crée des conflits.

 5.     Ne pas préparer de questions de fin d’entrevue :

Il est primordial de préparer aux moins 2 questions de fin d’entrevue. N’avoir aucune question pourrait démontrer à l’employeur que vous n’êtes pas réellement intéressé par le poste. Démontrez votre intérêt et votre connaissance de l’entreprise et surtout faites attention de ne pas poser une question qui a déjà été répondue précédemment dans l’entrevue.

 Bon succès !