200 experts Ti Le blogue de ProContact

Les avantages du DRaaS

Auteur Jean-Philippe Couture Catégories

24 janvier 2017

 

En surface, le DRaaS semble être très similaire à la colocation. Les deux solutions impliquent le basculement vers un centre de données à distance en cas de désastre. Il y a également certaines similitudes entre la colocalisation et le DRaaS en ce qui concerne les technologies utilisées. Cependant, le fonctionnement de ces deux services est très différent, en voici les différents avantages :

avantages 1

Avantages 2

Le plus bas coût réel de possession

Bien sûr, le coût est un argument en faveur du DRaaS. Comme évoqué précédemment, le DRaaS est bien souvent moins cher que la colocation à la fois en matière de coûts de démarrage et en matière de coûts mensuels.

Les coûts de démarrage ont tendance à être inférieurs avec le DRaaS plutôt qu’avec la colocation : les fournisseurs de DRaaS n’imposent pas à leurs clients l’acquisition de matériel lié au serveur.

Les coûts mensuels sont souvent également moindres car le DRaaS est basé sur un modèle de fonctionnement différent.

Tandis que la colocation implique une sorte de bail à long terme, le DRaaS est plus orienté services. La plupart des fournisseurs de DRaaS facturent leurs clients sur base des ressources utilisées, plutôt que sur l’espace physique qu’ils occupent.

La maîtrise des coûts de l’infrastructure partagée.

Le DRaaS et d’autres services basés sur le cloud ont tendance à être relativement peu coûteux puisque la plupart des fournisseurs de cloud se basent sur le partage des coûts de l’infrastructure.

Le serveur d’un fournisseur cloud peut gérer des charges de travail pour plusieurs clients simultanément, ce qui évite à un seul client d’avoir à payer la totalité du coût de l’in­frastructure. Dans certains cas, si un client a des besoins de très grande envergure, il se peut qu’il devienne impossible de partager les ressources cloud avec d’autres clients. Dans ce cas, les coûts peuvent s’avérer être plus élevés puisque le client devra utiliser une infrastructure dédiée.

Cependant pour ces cas particuliers, le coût de DRaaS semble encore généralement moindre que ceux des solutions en colocation.

Un investissement de moindre importance

Le DRaaS est basé sur un nuage. Ainsi les entreprises qui ont recours à ce service n’ont pas besoin de faire d’importants investissements pour l’achat de matériel ou de logiciel. Comme pour toutes plateformes de reprise après sinistre, il peut y avoir des choses à ajouter comme une passerelle de stockage en nuage, mais il ne faut pas acheter des ser­veurs à utiliser dans le centre de données du fournisseur de cloud. C’est le fournisseur de cloud qui gère le tout.

Opérations « clés en main »

Un autre avantage d’utiliser une solution en nuage est que le service est clé en main et prêt à l’emploi. Comme il ne faut pas acquérir de matériel, le service peut être opéra­tionnel en un temps relativement court. À l’inverse, utiliser correctement des services de colocation nécessite une bonne planification avant d’être effective.

Une plus grande flexibilité

En règle générale, le DRaaS a tendance à être beaucoup plus souple que la colocation. Chaque fournisseur de services de cloud a sa propre manière de faire, mais généralement les fournisseurs permettent à leurs clients de choisir le niveau de protection dont ils ont vraiment besoin.

Certains clients peuvent demander une plus grande capacité de sauvegarde à distance, tandis que d’autres ont besoin de pouvoir basculer plus rapidement en cas d’incident pour pouvoir continuer à travailler efficacement. Cette souplesse est un peu moindre dans le cas de la colocation.